• Emma safranière

Le dédoublement des bulbes, quelle aventure !

Mis à jour : 25 déc. 2020

Je me suis faite rare ces derniers temps, ce n'est pas faute d'avoir eu envie de vous raconter, mais il fallait que je termine le dédoublement des bulbes, dont je vous ai parlé lors de mon dernier post.


Comme promis je reviens sur le sujet et vous raconte de quoi il s'agit plus précisément. Il faut savoir qu'après la récolte des fleurs en octobre, il reste les feuilles, qui elles ne cessent de pousser jusqu'au printemps, période qui annonce l'endormissement des bulbes.



Les feuilles alors jaunissent et c'est là que le dédoublement peut commencer, généralement en mai ou juin selon les années. Avec l'expérience, je me suis rendue compte qu'il ne fallait pas trop attendre, si non c'est le casse tête assuré, les feuilles se détachent des bulbes et il devient plus difficile de tous les récupérer. Les bulbes ayant été plantés il y a 5 ans, ils sont bien au fond, lovés les uns aux autres à 10/15 cm de profondeur. Les feuilles sont très utiles pour indiquer leur emplacement et la solidité de celles-ci permet de les retrouver dans la motte de terre, il suffit de suivre la feuille !



Lorsque j'ai pour la première fois dédoublé les bulbes, j'avais pris soin de tout désherbé et bien c'était une erreur, certains sont restés en terre et d'autres ont été abîmés avec la bêche, donc inutilisables.





Une fois que l'on sait cela, on peut s'atteler à cette tâche, certes éprouvante physiquement mais cette année la pluie étant de la partie, le coup de bêche fut plus facile. Heureusement il y a la récompense au bout de la bêche, toute une famille de bulbes ! Il y a 5 ans un seul bulbe de calibre de 8 cm a été planté et aujourd'hui on en découvre jusqu'à 7 et certains d'entre eux atteignent un calibre de 14 cm.. c'est dingue !


Donc aujourd'hui, j'ai en ma possession cette récolte de bulbes qu'il s'agit de faire sécher afin qu'ils se débarrassent de leurs feuilles et de leur première tunique. Ils doivent cependant en conserver une en guise de protection (pellicule beige les recouvrant). Pour finir, il faudra les trier par taille afin de les vendre au juste prix et aussi de les replanter dans une terre toute neuve.



Vous l'aurez compris, cet été je replante.


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
 

Formulaire d'abonnement

Téléphones : 0660634732 ou 0622192385

Adresse siège social : 30 rue de l'Aire du Caire - 06620 CIPIERES

  • Facebook
  • Instagram

©2020 par LE JAS DES ROCHERS. Créé avec Wix.com