• Emma safranière

Pas si facile...

Enfin je vous retrouve chers abonnés, tant à vous raconter, même si tout ne va pas dans le bon sens....

ÉCOLODGE


À l'occasion de ma dernière "newsletter", je vous annonçais la future implantation de l’écolodge. Au préalable nous souhaitions de la part de la Mairie, dont nous avons les encouragements et le soutien, une autorisation écrite en bonne et due forme. Et bien, nous avons bien fait !


Je savais notre joli village de Cipières classé parmi les sites des Alpes-Maritimes mais j’ignorais que ses contreforts aussi (où se trouve l'exploitation).


Ce classement est très valorisant et confirme la situation exceptionnelle de cet écolieu. Cependant les répercussions de cette valorisation ont des conséquences malheureuses sur ce projet. En effet, nos terres étant situées sur un site classé, l’implantation d’une habitation vouée au tourisme, même si celle-ci est légère (type écolodge) est interdite ! Selon l'architecte des Bâtiments de France, nous octroyer l’autorisation encouragerait des demandes similaires avec la crainte que ce type d'habitat fleurisse en nombre dans les environs. On nous a même écrit : "aujourd'hui une tente, demain pourquoi pas un camping !".


Comme vous le savez notre démarche est très loin de ce concept, nous souhaitions simplement évoluer vers l'agri-tourisme pour partager nos connaissances avec nos visiteurs (6 max. ) à l’occasion de séjours et leur faire découvrir notre bel environnement.


Face à ce refus, nous avons d’abord été révoltés, nous sommes chez nous tout de même ! Mais après réflexion, nous décidons de ne pas entrer en guerre contre ces administrations, nous allons nous adapter mais nous déplorons, tout de même, ce paradoxe qui réside dans l’encouragement des agriculteurs à pratiquer l'agri-tourisme alors que les portes sont encore fermées !

L’ACCUEIL A LA FERME


Pour ce qui est de l'ouverture de l'exploitation pour visites et pauses gourmandes, le contexte actuel n'y est guère propice. Les délais de livraison de 2021 sont extensibles et notre fournisseur d'équipement de cuisine nous annonce une nouvelle date de livraison, début août ! Doit s’en suivre la validation par les services de l’hygiène, mission impossible durant ce mois estival.


De ces faits, l’ouverture officielle est décalée au mois de septembre.


Une fois de plus freinés en plein élan, que de déceptions. Nous subissons les conséquences du confinement et sommes impuissants.

Des nouvelles peu réjouissantes mais qui n'altèrent en rien notre motivation à vous recevoir, le plaisir n'en sera que plus grand.

QUOI DE NEUF ?

Quelques notes positives tout de même, car en parallèle nous n'avons pas chômé :





le bassin est sécurisé grâce à une jolie clôture qui ne dénature en rien le lieu,



les semis pour le potager poussent tranquillement avant de rejoindre les bacs permacultures fraîchement fabriqués,



le jeu de pétanque est lui aussi opérationnel


et la pièce prévue pour la cuisine est prête à accueillir son équipement.

Alors même si nous ne pouvons ouvrir officiellement avant le mois de septembre, vous êtes les bienvenus pour un petit thé, un café en toute simplicité et amitié.



17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout